Stratégie
Réussir une consultation SD-WAN

Ce post vous présente les principales phases et les points clés à ne pas oublier dans la préparation et l'organisation d'un appel d'offres SD-WAN.

Calendrier : entre 4 mois et un an selon la complexité du projet

Du cadrage du projet au lancement du déploiement, pour un projet d'envergure moyenne, de l'ordre de 100 sites à raccorder, nous estimons qu'un délai minimum de 6 mois est nécessaire. Il est possible de réduire ce délai de un ou deux mois, en prenant des risques calculés, notamment, si l'architecture réseau est simple ou si certains travaux préalables de définition du besoin et de collecte ont été réalisés. Sur un projet classique, sans urgence particulière, ce délai sera plutôt de 6 mois à un an.

Si vous êtes engagés vis-à-vis d'opérateurs télécoms, vous devez donc entamer votre réflexion SD-WAN 1 an avant la date anniversaire des contrats et vérifier, à ce moment-là, les conditions de sortie de vos contrats.

Principales phases de la consultation : POC ou pas ?

Les phases de la consultation ne sont guère différentes de celles d'un projet d'interconnexion de sites en MPLS, inter-LAN ou fibre optique noire :

  • Cadrage stratégique
  • Analyse de l'existant
  • Définition des besoins
  • Consultation des fournisseurs

La consultation des fournisseurs peut prendre deux formes :

  1. une consultation directe par RFP (cahier des charges) éventuellement précédée par quelques entretiens pour mobiliser les fournisseurs, leur expliquer les grandes lignes et valider leur intérêt à soumettre
  2. une consultation en trois phases RFI (demande d'information), POC (prototype) puis RFP (demande de quotation)

Il y a quelques années, lorsque le SD-WAN démarrait, nos clients choisissaient de mettre en oeuvre un POC. Le marché s'est beaucoup consolidé depuis. Il est donc envisageable de procéder directement par un RFP.

Quelles sont les situations où un RFI et un POC se justifient ?

Le passage par un RFI et un POC se justifie dans deux situations :

  • si l'architecture de votre organisation est complexe et n'est pas supportée de manière certaine par l'ensemble des fournisseurs
  • pour asseoir le cadrage stratégique, et notamment la forme du marché qui sera passé, plusieurs formes de marché étant possibles entre opérateur / infogérance / solution managée en propre

Quelles sont les architectures techniques potentiellement problématiques pour le SD-WAN ?

Il y a un certain nombre de cas limite par rapport à l'architecture existante où certains fournisseurs sauront plus ou moins bien répondre au besoin :

  • Intégration avec une solution cloud particulière (hors des deux ou trois gros anglo-saxons du marché du cloud)
  • Besoins particuliers en sécurité et en firewalling sur les sites
  • Mise en place d'une solution SD-WAN virtualisée à intégrer à la solution de virtualisation existante au sein de votre organisation
  • Architecture de proxy Internet en mode cloud avec un off-load local
  • Plan de routage interne exotique
  • Solutions de compression utilisées sur certains liens
  • Liens opérateurs spécifiques, très longue distance, satellite
  • Interaction avec une solution de compression WAN
  • Parc applicatif spécifique, avec des besoins en labelling des flux applicatifs

Enfin, vous devez choisir entre des options de mise en place de l'architecture SD-WAN :

  • Déploiement de contrôleurs dans vos datacenters ou utilisation de la solution SAAS du fournisseur
  • Mise en place d'une solution virtualisée sur les sites ou achat de matériel

Ces listes ne sont probablement pas complètes mais elles expliquent pourquoi certaines organisations choisissent de réaliser un POC.

Quels sont les enjeux du cadrage stratégique ?

Nous en proposons généralement quatre à nos clients :

  1. Se positionner par rapport aux promesses clients du SD-WAN, que nous évoquons dans un billet spécifique
  2. Travailler sur le ROI du projet, dont nous discutons dans ce billet pour une approche générale, et ce billet pour des éléments plus précis
  3. Identifier les grands jalons de décision, notamment au regard du calendrier de renouvellement des contrats existants et des projets réseau, déploiement ou fermeture de sites et choisir une vitesse de déploiement du SD-WAN
  4. Réfléchir à la forme du marché, fournisseurs consultés et positionnement par rapport aux différentes options disponibles, opérateur, infogéreur, service managé, etc.

Le cadrage stratégique est donc une étape fondamentale du projet. C'est lui qui permet d'itentifier les risques et les écueils, et de mesurer le succès du projet et l'atteinte des objectifs fixés initialement.

Quels sont les éléments à intégrer dans l'analyse de l'existant ?

L'analyse de l'existant s'effectue selon deux dimensions qui peuvent être réalisées par la même équipe ou des équipes distinctes.

La première dimension concerne les exigences techniques et l'intégration dans l'architecture existante. Elle va notamment conduire à :

  • réaliser deux schémas d'architecture, avant et après SD-WAN et de mesurer les travaux à réaliser. Une étape intermédiaire peut être nécessaire, entre l'avant et l'après pour préparer le réseau au déploiement du SD-WAN
  • identifier les "edge cases" de l'architecture existante, dont nous citions quelques exemples dans le paragraphe précédent. Ce peut, par exemple, être une application stratégique propriétaire qui n'est pas identifiée par défaut par les moteurs de reconnaissance applicatif et qui nécessitent une QoS adaptée ou un plan de routage un peu tordu par rapport à l'état de l'art.

La deuxième dimension concerne les besoins en bande passante et l'égibilité des sites. Nous présentons ces questions fondamentales dans trois billets sur la FTTH, ici, ici et ici. Un travail minutieux de recensement des liaisons et d'analyse d'éligibilité des sites doit être réalisé. En fonction du nombre de sites et des enjeux du projet, il peut être nécessaire d'intégrer des compétences externes au SI, contrôle de gestion, achat, pour réaliser ce travail, ou de faire appel à un ou des brokers télécoms pour apporter les éléments concernant l'éligibilité et les coûts.

Quel est le contenu du POC ?

Le POC est destinée à matérialiser la réflexion stratégique initiale et à valider ou réfuter les hypothèses réalisées dans cette phase et à lever les incertitudes techniques identifiées dans la phase d'analyse de l'existant.

Il peut prendre deux formes :

  1. sur un projet à cent sites, il s'agira d'établir une short-list de trois (quatre, deux ?) fournisseurs dans le cadre d'un RFI et à "poquer" ces trois fournisseurs dans une configuration à la fois réaliste et simplifiée avec un site central et deux ou trois sites distants
  2. sur un projet plus grands, à 1000 sites, il pourra consister à choisir deux fournisseurs et à réaliser un prédéploiement de 20 sites par fournisseur.

La première solution présente le risque de passer à côté de certaines difficultés. Elle est tout à fait acceptable pour une grosse centaine de sites.

La deuxième solution est plus coûteuse. Elle se justifie pour de très grosses configurations où le déploiement prend plusieurs années. Elle présente le risque de ne jamais parvenir à décomissionner la solution qui n'a pas été choisie; les commerciaux des équipementiers sont très forts à ce jeu, mais qui peut leur reprocher de jouer sur la pusillanimité de leurs clients!

Dans les deux cas, il s'agit de tester et de valider les cas limites identifiés lors des phases d'étude que nous évoquions au début de ce billet.

La phase est de POC est relativement longue, deux ou trois mois minimum pour un projet à cent site, et coûteuse, 3 mois x la taille de l'équipe projet mobilisée + les intervenants. Pour un projet relativement standard, s'appuyer sur l'expérience de l'équipe projet ou de consultants externes est une solution économique, que certains DSI apprécient.

En téléchargement : exemple de document de cadrage POC

Comment choisir la forme du marché support ?

Trois formes de marché se dégagent pour la mise en place d'une solution SD-WAN :

Forme de marché Caractéristiques
Intégration Marché comprenant une part de fourniture des équipements et services SD-WAN et une prestation plus ou moins large d'intégration et de déploiement de la solution. L'intégration peut se concentrer sur l'installation et la configuration de la solution ou comprendre une part ferme ou à bon de commande de déploiement de sites. L'administration et la supervision de la solution est ensuite transférée aux équipes internes.
Infogérance Marché complémentaire au marché d'intégration pour externaliser l'administration et la supervision de la solution
Service managé ou opérateur Solution SD-WAN où l'on acquiert un service SD-WAN clé en main au même titre que l'on achète du MPLS. Le client peut conserver une part des tâches de configuration et d'administration pour des questions de réactivité et de simplicité : modification du routage, modification des règles de QoS des applications, accès aux monitoring des liaisons, par exemple

Il y a donc trois niveaux possibles :

  • Intégration simple
  • Intégration + infogérance
  • Service-manage (~ opérateur)

Le choix entre ces trois niveaux est très dépendant de l'organisation et de l'existant. Si un infogérant est déjà en place, il peut, par exemple, être envisagé de lui confier ce périmètre supplémentaire. Si l'organisation a une très forte culture d'externalisation, une solution de type opérateur pourra être envisagée. A l'inverse, si la culture de l'organisation est plus tournée vers la maîtrise interne de services externalisés de type cloud, on pourra opter pour un contrôleur en mode cloud mais une administration interne de la solution.

Enfin, l'achat des liens télécoms sur les sites est une fonction fondamentale dans le cadre d'une solution SD-WAN. Cette fonction pourra être prise en charge par la Direction des Achats ou confier à un broker de liaisons télécoms. Une solution alternative peut être d'établir des contrats cadre de fourniture de liaisons Internet avec un ou deux opérateurs privilégiés.

Nous apportons dans ce document en téléchargement quelques compléments concernant ces questions.

Consultation des fournisseurs

Rédaction du cahier des charges

Une fois les étapes préalables correctement menées, la rédaction du cahier des charges et la consultation des fournisseurs suivent. Nous fournissons un modèle de plan de cahier des charges à adapter à vos besoins. Il n'y a plus qu'à rédiger ou faire rédiger, selon votre appétence pour Word.

Soutenance

La soutenance suivi d'une phase d'ajustement des offres permet de faire connaissance avec les fournisseurs, développer un relationnel qui sera important dans les phases projets, lever certains points d'incompréhension et rentrer dans une phase de négociation finale du prix et des conditions.

C'est aussi le moment critique de revalider les hypothèses de ROI, d'ajuster le périmètre du projet et la vitesse de déploiement en fonctions de la qualité des offres; des moments intenses avec des bonnes surprises et parfois certaines déceptions qui obligent à réajuster les plans ou à revoir le classement des fournisseurs.

Démarrage du projet

Le projet de consultation s'arrête au démarrage du projet. La phase projet comporte elle-même deux étapes :

  • une étape d'initialisation et de configuration de la solution
  • une étape de déploiement des sites